Voyages sportifs

Retour sur mon tout premier voyage à vélo – Vélodyssée d’Arcachon à Biarritz

  •  
  •  
  •  
  •  

 594 vues

On s’éloigne un petit peu du Beaujolais, mais je tenais à vous partager mon expérience pour ceux pour qui ça tente de partir à vélo pour leurs prochaines vacances ou même le temps d’un week-end et aussi pour garder un souvenir écrit de ce 1er voyage à vélo.

J’ai partagé ce voyage avec ma cousine, qui a été au top notamment sur la gestion du road book tout au long du voyage ! On avait déjà prévu au printemps de faire une partie de la ViaRhôna mais on a dû revoir ce projet avec cet énième confinement, on s’est donc décidée de faire une portion de la Vélodyssée pendant nos vacances en août.

Pour ceux qui ne connaissent pas la Vélodyssée, c’est un circuit vélo de 1200 km le long de l’océan Atlantique.

Pour cette première, on a décidé de privilégier le confort et partir avec une agence de voyage qui se chargerait de réserver les hôtels entre les étapes et de nous faire parvenir les vélos ainsi qu’un Road book et du transfert de nos bagages. Et ce fut grandement appréciable car on est loin encore du voyager léger… 😅


Samedi 21 août  – ALLER EN TRAIN

Départ à 8h10 depuis la gare de Belleville-sur-Saône, un passage par les gares de Lyon Part-Dieu, Massy, Bordeaux et arrivée à Arcachon à 16h28.
Nous n’avons pas visité Bordeaux mais j’ai eu l’occasion de visiter cette ville l’été dernier et elle est vraiment sympa. Le voyage en train fut bien moins fatigant qu’un voyage en voiture.


Après avoir déposé nos bagages à l’hôtel direction Arcachon, petite ville qu’on a beaucoup apprécié avec son port et l’architecture des maisons dans la ville d’Hiver.


Port d’Arcachon

Dimanche 22 août  –  1ÈRE ÉTAPE –  Arcachon > Biscarosse Plage – Environ 30 km

On découvre les vélos avec une selle hyper confortable ! On charge nos pique-niques et réserves d’eau et bien sûr l’équilibrage des charges est un peu approximatif au début.
Après quelques kilomètres à la sortie d’Arcachon, on arrive rapidement sur la dune du Pyla !


On prend le temps de poser les vélos pour gravir la dune avec ses 107 mètres de hauteur. On peut monter avec un escalier de 154 marches mais on a encore peu de km dans les jambes on choisit d’y monter dans le sable… Arrivées en haut la vue est splendide 🤩 : avec d’un côté les forêts de Landes et de l’autre l’océan avec des petits îlots de sable à proximité. Bien sûr il y a du monde mais c’est normal on est fin août.

Dune du Pilat

On continue ensuite de pédaler dans la forêt domaniale de la Teste. La piste cyclable suit une bonne partie la route départementale.

Petit arrêt photo devant le camping des Flots Bleus.

Après plusieurs kilomètres on arrive à notre hôtel situé à Biscarosse Plage. On part manger. Sans surprise, Biscarosse plage a moins de charme qu’Arcachon.


Lundi 23 août – 2ÈME ÉTAPE Biscarosse > Mimizan –Environ 60 km

On continue notre deuxième étape, avec la principale difficulté du parcours quelques montées qui piquent les mollets. On arrive ensuite au bord de l’étang de Cazaux d’une superficie de 5800 ha, c’est le deuxième lac d’eau douce de France.

Étang de Cazaux

On passe par le Port d’Ispe qui se trouve sur le lac « nord » de Biscarosse. Un passage avec beaucoup de charme. Le circuit se poursuit ensuite avec une portion très agréable qui longe le canal.

On s’arrête pour déjeuner au bord du lac de Parentis (port de Piou). On continue ensuite pour arriver à Mimizan.


Mardi 24 août – 3ÈME ÉTAPE – Mimizan > Moliets – Environ 55 km

Après avoir pris des forces avec un petit déjeuner au top, on part pour cette troisième étape qui fut ma préférée.

On passe par la forêt Domaniale, les kilomètres ne se sont pas sentir malgré les petites montées et on y croise très peu de cyclistes !

On continue à proximité du phare de Contis haut de 42 m et de 183 marche. C’est l’unique phare des Landes entre le Cap Ferret et Capbreton.

Cap de l’Homy

On s’arrête au cap de l’Homy, une plage hyper calme et apaisante.
Après plusieurs kilomètres, on arrive à Léon première portion où on doit partager la voie avec des voitures.

Après un petit passage par le lac de Léon on arrive à Moliets-et-Maa. La station est très animée et notre hôtel se trouve à 50 m de la plage.

Les jambes commencent à tirer, étirements du soir en regardant Koh Lanta évidemment… Bref une journée idéale !


Mercredi 26 août – 4ÈME ÉTAPE Moliets > Biarritz –Environ 70 km

On quitte Moliets-Plage, on passe par Messanges, on y croise pas mal de cyclistes.

Petite pause pour reprendre des forces à proximité de la plage d’Hossegor rendez-vous des surfeurs.
Le paysage se fait de plus en plus sauvage avec des vagues particulièrement puissantes.

Petit tour par le Cap Breton et pause pour manger sur la plage de Labenne Océan.

Le début d’après-midi se fait plus compliqué pour moi. Les jambes ont dû mal à repartir pourtant il reste encore 40 km… heureusement le parcours se fait ensuite plus ombragé et l’énergie revient après quelques km.

Avant d’arriver à Bayonne on partage la route avec les voitures, ce fut la portion la plus dangereuse. C’est un tronçon provisoire de la Vélodyssée.

On se perd pour la première fois dans Bayonne, mais on rencontre un Bayonnais qui s’occupe du balisage de la Vélodyssée et nous indique le bon chemin… soit à l’opposé…

On continue sur plusieurs kilomètres avant d’arriver à Biarritz. Magnifique ville avec de superbes demeures. On laisse les vélos à l’hôtel.

Je profite de cette dernière étape pour me régaler et le mot est faible avec des fruits de mer.

On finit la journée avec un petit tour du côté du Rocher de la Vierge.


Jeudi 27 août – RETOUR EN TRAIN

On passe par Paris Gare Montparnasse, on trouve ensuite la joie du métro parisien pour changer de gare. Depuis Gare de Lyon à Paris on arrive à Mâcon TGV. La fatigue se fait sentir mais on apprécie de retrouver notre Beaujolais !


Pour résumer :

J’ai adoré ce 1er voyage. Le vélo permet de ressentir ce sentiment de liberté et notamment de pouvoir s’arrêter beaucoup plus facilement qu’en voiture sans compter qu’on était fières d’avoir fait plus de 200km. Pour les prochains, je choisirai cependant des étapes plus courtes pour pouvoir plus prendre le temps entre les étapes.

Une bonne partie du voyage est ombragée. Je dirais que sur 5% du circuit nous avons dû partager la route avec des voitures sinon le reste était hyper sécur et les routes sont en bonne état. Malgré tout on a été assez étonnée de voir le peu de personnes équipées de casque. Evidemment pour ceux qui le peuvent voyage à privilégier hors saison.

Pour les moins sportifs ou les vélos très chargés (« charette » pour les enfants…), on a vu pas mal de vélos électriques.

En bref… voyage au top et j’ai déjà envie de repartir… Via Rhôna, Tour de Bourgogne, Via Fluvia, Dolce Via, Vélomaritime, Bourgogne du Sud… Bref y’a de quoi rêver… ! Je vous partage ce site France Vélo Tourisme pour avoir des idées d’itinéraires.

Et vous, vous avez déjà fait un voyage à vélo, qu’est ce que vous en avez pensé ? Partagez-nous votre expérience en commentaire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.